CoDep 2A

http://codep2a.free.fr/

POUR LA RECONDUCTION DU MORATOIRE MEROU ET LA PROTECTION DU CORB PAR UN MORATOIRE ! (La Biologie)

POUR LA RECONDUCTION DU MORATOIRE MEROU ET LA PROTECTION DU CORB PAR UN MORATOIRE !

Ces deux espèces emblématiques font partie du patrimoine des plongeurs en Méditerranée.

De nombreuses études scientifiques montrent qu'elles sont très sensibles à la pression de pêche sous-marine, de par leur réputation (chasse au trophée), leur mode de vie (petits fonds rocheux accessibles en apnée), leur comportement peu farouche et leur caractéristiques de reproduction (protogynie pour le mérou). Il est également vrai que la pêche à la ligne, aux palangres contribuent également aux menaces pesant sur ces espèces.

L’âge tardif (plusieurs années à près de 10 ans) de maturité sexuelle chez ces deux espèces ne permet d’avoir de gros individus géniteurs (cible préférée des chasseurs) et de bonnes conditions de reproduction que sur de longues périodes (dix à quinze ans).

Pour le corb, il est démontré, sans ambigüité, sa difficulté à se développer dans les zones non protégées. A l’inverse sa présence est en extension dans les zones protégées, où l’on rencontre de plus en plus d’individus de grande taille (supérieure à 30 cm).

Ces espèces sont de façon indéniable des indicateurs de la qualité du milieu, elles ne représentent pas un danger pour le milieu comme certains esprits le laissent entendre.

AIDEZ LA COMMISSION NATIONALE ENVIRONNEMENT ET BIOLOGIE SOUS-MARINE 
à défendre l'instauration ou la reconduction et l'extension de moratoires
afin de protéger les mérous et les corbs de nos côtes. 

en participant avant le 21 décembre 2013 à la consultation publique organisée en écrivant  à l'une des adresses suivantes (un exemple de texte est disponible ne suivant ce lien):

Merci par avance de votre participation

Nota : L'ensemble des projets et leur note d'accompagnement sont accessibles par lien suivant : http://www.affaires-maritimes.mediterranee.equipement.gouv.fr/projets-d-arretes-de-a2053.html
(La position de la FFESSM est sur le site fédéral que vous pouvez lire en cliquant ici : http://www.ffessm.fr/recherche_detail.asp?numero=6018&origine=Actualites)